menu Menu
Une Femme Exceptionnelle
Je dédie ce texte à toutes  les femmes qui équivalent pas seulement la moitié de la société, mais la société entière,  qui se représente ma mère, ma soeur, ma femme et ma fille, et aussi aux les femmes qui se sont battues pour les droits des autres
By Youssif HALIEM Posted in Poésie on juin 9, 2018 One Comment 4 min read
PARIS (10ÈME) : JEF KLAK À LA MÉDIATHÈQUE FRANÇOISE SAGAN, AVEC YOUSIF HALIEM ET MARIE COSNAY Previous Moi Et Marianne Next

Je dédie ce texte à toutes  les femmes qui équivalent pas seulement la moitié de la société, mais la société entière,  qui se représente ma mère, ma soeur, ma femme et ma fille, et aussi aux les femmes qui se sont battues pour les droits des autres, et à ces femmes qui ont été étouffées par les traditions communautaires, et ont émergé comme si elles étaient dans une bouteille serrée que Seulement les hommes avaient le pouvoir d’ouvrir.

Youssif Haliem

Une Femme Exceptionnelle

Ma valise est noire

Mon parapluie est rouge

Mes soupirs sont muets.

Dans ma main un crayon

Handicapé ; il n’écrit pas

Ne bouge pas.

Mon âme souffre

Y -a-t-il une oreille pour m’écouter ?

Ou une mort pour me sauver ?

Ils m’ont enfoncé comme un clou dans le mur

Coupée. Vaincue

Exilée.

Sans ressources. Ils m’ont interdit de voyager

Et de gouter aux désirs divins.

Ils m’ont surnommée

La scandalisée

Amoindrie

Avec une odeur aromatisée.

 

J’ai longtemps cherché qui comprendrait mon être

Et tiendrait en compte mes sentiments

Sans tester mon humanité ou me priver de mes droits

Ou me frapper même s’ils sont plus puissants que moi

Ou m’empêcher de révéler mon message

Et vivre ma vie.

Depuis mon enfance, j’ai enfanté des malheurs qui ne me quittent guère

Comme une ombre, ils m’accompagnent.

Femme je suis, mais sans pouvoir

Sauf les larmes de mes pleurs.

Lasse de toi, Ô mon destin

Les larmes de ma naissance me feront oublier.

 

Mais je parlerai à haute voix

A cet homme debout derrière mon grillage

Montrant sa virilité d’Arlequin

Se tenant à l’aide d’une canne fragile et se promenant en dehors de ma cour

Se délectant de ma souffrance

Criant sur moi

Avec un hennissement falsificateur

Et des lamentations mensongères.

Assez maintenant

Sache que tu es un homme avec un cœur dérobé

Je sais désormais qu’il y a un homme qui vaut mille hommes

Et que 1000 hommes ne peuvent parfois égaler la moitié d’un homme

 

Le mal qui m’habite combat les restes de mes murmures

Obstiné, il répand sa prose sur les tableaux

Et dessine une image qui s’étale d’hier à hier.

De mes indigences, il sculpte des roses

Qui se suicident trois fois par jours.

Ma souffrance est comme une lune affligée

Orpheline des chuchotements des étoiles

M’abandonnant toute seule dans ce bas monde

Chasse ma nuit … et me laisse son odeur.

Mais la nuit a-t-elle vraiment une odeur ?

Ô Paroles de nuit

Et les espoirs du soir

 

Je suis juste une femme. Ni de l’est ni de l’ouest

Ma langue va au-delà des murailles

Soigne les cœurs éconduits

Fascinante, ténébreuse, je suis Achtar 

Une Amoureuse légendaire

Une histoire de joie racontée à chaque hiver

Chaleur du soir, ombre d’une femme dessinée comme une lettre

Nostalgie tissée avec l’affliction du présent

Secret parmi les secrets de l’univers.

Chuchotent entre aux

Qui est cette révoltée ?

Des théories, sur moi ils ont beaucoup égrené

Les savants ont dit que je suis sortie d’une vague comme une mariée de la mer

Les rêveurs m’ont vue comme un être descendu des nuages vers un crêt.

Quant aux conservateurs ;

Ils m’ont encensé me disant que je suis descendue de la lune.

Pour d’autres, je suis tombée du ciel

Disséminée sur terre comme des graines de pluie.

Non mes amis, les humains.

Je suis une femme et la nuit se cache derrière mes cheveux

Le parfum du jasmin coule comme un fleuve entre mes doigts

Et d’un clin d’œil je détruis les châteaux

Et la beauté sous mes pieds se prosterne avec abdication

Je suis une Femme Exceptionnelle

Partager
  • 1.7K
  • 476
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2.2K
    Partages


Previous Next

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Merci , pour ces mots et ces traces ,pour éveiller les consciences et faire bouger les choses , même si la tâche est vaste…

keyboard_arrow_up