menu Menu
Rien que des chiffres
By Youssif HALIEM Posted in Poésie on novembre 12, 2018 0 Comments 2 min read
Previous PARIS (10ÈME) : JEF KLAK À LA MÉDIATHÈQUE FRANÇOISE SAGAN, AVEC YOUSIF HALIEM ET MARIE COSNAY Next

Rien que des chiffres

Qu’ils se noient
Ou qu’ils soient vendus
Ou même tués
Enfin dans les médias ils ne seront que
Des chiffres
Personnes ne les connaitra
Peut-être vous serez contrariés
Vous aurez de la pitié
Vous ressentirez des émotions humaines,
Mais quelques secondes après
Vous retournerez à votre déjeuner avec votre famille
Câliner votre femme
Ou simplement reprendre ce que vous étiez en train de faire
Avant d’entendre ces nouvelles
Et votre téléphone sonnera
Vous discuterez avec votre ami
Sur les derniers chiffres
Et ils ne seront rien que l’objet d’une conversation
Des chiffres dont vous entendez parler partout
Et ils tomberont dans l’oubli
Sans aucune trace
Les chiffres seront effacés
Et les nouvelles resteront
Et les discussions attendront
De nouveaux chiffres
—————————————————
Ce corps
Crie au fond des océans :
Oh ma flûte
Joue les notes de mon cœur mécontent
De la musique qui me rend la vie
Et transmet ma douleur et le silence de mes cris
Je suis fini avant de commencer
Réveillez-moi avec la chanson de mes chagrins
Dites à mes enfants de ne pas répéter ma souffrance
Père je ne savais pas que ceci serait ma fin
Joue la chanson de ma passion
Et celle de mon décès
Et dessine ma mort à ma mère
Avec ta musique
J’ai perdu mon esprit
Dans cette vaste mer
Et je n’ai plus de mots
Mon père chéri et tes larmes
Oh tendresse de ma mère
Qui ne mérite pas mes galères
Joue un air ténébreux
Un air d’au revoir dont je suis coupable
Oh ma symphonie
Joue l’air préféré de ma mère
Si seulement sa préférée était la dernière de mes dernières
Car finalement une symphonie, ce sont des notes
Et nous, rien que des chiffres

Partager
  • 16
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    16
    Partages


Previous Next

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

keyboard_arrow_up